Témoignages sur Dionysos

ALORS QUE LES BACCHANTES représentent la principale source dionysiaque qui nous est parvenue de Grèce ancienne – Dionysos y était tellement complexe, imposant et mystérieux qu’il n’est, sinon, jamais thématisé comme tel –, il existe d’innombrables autres écrits grecs mentionnant et présentant le dieu de la phusis dans ses faits, gestes et cultes.

Pour renforcer et alimenter le travail de dévoilement consacré à l’ultime tragédie d’Euripide, nous présentons, traduisons et (ré)actualisons ici, en parallèle, les témoignages les plus significatifs du dieu de la vie et de la mort.

Par notre double cheminement, Dionysos se dévoilera à nouveau, sous ses multiples aspects, apparemment contradictoires mais au fond de toute cohérence : comme expression divine de la phusis, et par suite comme abyssal noyau générateur de l’ensemble des phénomènes du monde, nous-mêmes y compris. Par-delà le bien et mal de la tradition.

Derniers articles

Tous les articles