La beauté est intérieure

23/02/2013 | Commentaires (0)

Tête d ALORS QUE NOTRE MONDE VOIT TRIOMPHER la beauté extérieure, l’apparence : ce qui compte, pour les gens, c’est de faire bonne figure, de paraître bien, beau, intelligent et riche – quitte à devenir complètement superficiel, vide et faux –, Bboul et Ludo s’interrogent sur l’expression, toujours volontiers utilisée mais souvent juste comme ça, en l’air, qui dit que « la beauté est intérieure ». * Beauté intérieure – Elle m’énerve, ma maman : elle dit toujours des choses que je ne comprends pas. – Comme quoi par exemple ? – Par exemple, quand je me regarde dans un miroir, elle me dit que « la beauté est intérieure ». – Euh… ben forcément, elle n’aime pas quand tu pleurs… – Très drôle. – Mais… si tu ne comprends pas, pourquoi alors tu ne lui demandes pas de t’expliquer ce que ça veut dire ? – Je lui ai demandé, mais je crois qu’elle non plus ne comprend pas très bien ce que ça veut dire. T’en penses quoi, toi ? Ça veut dire quoi « la beauté est intérieure » ? –... Suite

Les photos, elles trichent

10/09/2012 | Commentaires (0)

APRÈS AVOIR REGARDÉ AVEC PASCAL LES PHOTOS DU CAMP de l’an passé à la montagne, Bboul a compris quelque chose d’incroyable : les photos, elles trichent. Oui, elles nous forcent à nous rappeler de choses pas du tout importantes et d’oublier plein de choses qui comptent beaucoup plus. Comme toujours, il en discute avec Ludo. * BBouludo Photos – Tu sais, hier, avec Pascal, on a regardé des photos de notre camp de l’année passée à la montagne. – Ah ouais ? Et alors ? C’était bien ? Ça t’a fait quoi ? Tu t’y es reconnu, sur les photos ? – Ben bien sûr que je m’y suis reconnu ! Mais ça m’a fait un peu bizarre… – Un peu bizarre ? Mais pourquoi ? – D’abord, elles m’ont rappelé des souvenirs, des bons souvenirs, mais tout à coup il y avait quelque chose qui n’allait plus. – Mais qu’est-ce qui n’allait plus ? Tu t’es rappelé de mauvais souvenirs ? – Non, ce n’est pas ça. Ce qui était bizarre, c’est que les photos que je voyais ne... Suite

Pas le droit d’être triste

27/07/2012 | Commentaires (0)

CE WEEK-END, EN SE PROMENANT À LA MONTAGNE AVEC SES PARENTS, BBOUL EST TOMBÉ SUR DES TRUCS DE DINGUES. Des trucs de fous qui lui ont permis de comprendre quelque chose de très important : au fond, on n’a pas le droit d’être triste. * Bbouludo-cascade-fourmi – Tu sais, ce week-end, je n’ai pas été triste ! – Ah bon, ben bravo ! Comment tu as fait ? Qu’est-ce que tu as fait ce week-end ? – Je suis allé me promener à la montagne avec mes parents. – Et tu n’as pas été triste ? Moi c’est souvent justement quand je suis avec mes parents que je m’ennuie, que je préférerais être avec toi et repense à comme c’est bien quand on est les deux… – Oui, moi aussi, au début, ça m’inquiétait un peu, surtout que c’était mon papa qui avait tout organisé. Je me disais que ça risquait d’être un long week-end. Et que j’allais de nouveau être bien triste de ne pas pouvoir être avec... Suite

Tristesse, quand tu nous tiens…

23/06/2012 | Commentaires (1)

HIER, BBOUL A DE NOUVEAU ÉTÉ TOUT TRISTE. Les trucs que lui a donnés Ludo pour ne pas être triste n’ont pas marché. Ensemble, ils cherchent et trouvent de nouvelles possibilités. * Tristesse, quand 2 – Tu sais, hier, j’ai de nouveau été tout triste. – Ah bon, encore ? Mais pourquoi ? Qu’est-ce qui s’est passé ? – Ben… c’est bête, je ne sais de nouveau pas trop. – T’as de nouveau été triste sans raison ? T’as de nouveau pensé à moi, à nous ? – Je sais que c’est bête, mais j’étais de nouveau triste qu’on ne puisse pas être ensemble. – Mais alors, et les trucs que je t’ai donnés ? – Ben j’ai essayé, mais ça n’a pas marché. D’abord, je me suis dit que j’étais bête, que je devais sourire en me rappelant qu’on a été bien ensemble ; et me réjouir qu’on le sera bientôt de nouveau ; parce que toi aussi tu m’aimes bien et que tu aimes bien être avec moi… – J’ai dit ça moi ? Ce n’est pas... Suite

Tristesse, quand tu nous prends…

02/06/2012 | Commentaires (0)

HIER, BBOUL A TOUT À COUP ÉTÉ TRISTE. Tout à coup, la tristesse lui est tombé dessus. Comme ça, tout à coup, apparemment sans raison.  Evidemment, il le raconte à Ludo. * Tristesse, quand tu nous prends… 1 – Tu sais, hier, j’étais tout triste. – Tout triste ? Mais pourquoi ? – Je ne sais pas trop. Dimanche matin, tout à coup, je suis devenu tout triste. – Comme ça, tout à coup, tu es devenu tout triste ? – Oui, comme ça. – Mais il doit bien y avoir une raison, non ? T’arrives pas à dire pourquoi ? – Non, je ne sais pas. C’est venu comme ça : j’étais tout seul dans ma chambre, ça allait très bien. Et tout à coup, paf, ça n’allait plus. – C’est bizarre, ça. – Oui, c’est bizarre. – Mais t’as réfléchi à pourquoi ça t’a pris ? – Bien sûr que j’y ai réfléchi. – Et alors ? – Rien. Ça n’a rien donné. Je n’ai rien trouvé. Rien du tout. – Il y a... Suite

Amour, amour, amour…

16/05/2012 | Commentaires (0)

L’AMOUR, C’EST APPAREMMENT TOUTE UNE HISTOIRE. Après être resté seul à la maison parce que ses parents sont sortis « en amoureux », Bboul parle d’amour avec Ludo. * Bbouludo Amour – Hier soir je suis resté tout seul à la maison, parce que mes parents sont sortis « en amoureux ». – « En amoureux » ? Ça veut dire quoi ça ? – Je ne sais pas du tout, c’est mon papa qui a dit ça. Et quand il l’a dit, il avait son sourire bizarre, le sourire qu’il fait quand il veut cacher quelque chose. – Et alors t’as découvert ce qu’il cherchait à te cacher ? – Non pas vraiment, mais ce qui est sûr, c’est que pour mes parents cette sortie « en amoureux » ça avait l’air d’être toute une histoire. – Toute une histoire ? – Et bien premièrement, maman s’était faite toute jolie : elle a mis beaucoup de temps à se préparer ; et quand elle est sortie de sa chambre, elle avait mis sa belle robe rouge ; elle a couru à la salle... Suite

Education physique et sportive

09/04/2012 | Commentaires (0)

BONNE NOUVELLE : BBOUL ET LUDO, DEUX ENFANTS qui sont tombés par hasard sur phusis.ch, ont accepté de nous épauler dans notre tâche d’exprimer la phusis. S’ils se sont reconnus dans de nombreux articles postés ici même, ils ont cependant considérés certains textes très compliqués, voire « chiants ». Pour répondre à leurs remarques, PHUSIS leur a proposé de mettre la main à la pâte. N’étant pas des experts en écriture, c’est en s’enregistrant à divers moments de la journée qu’ils alimenteront phusis.ch en partageant leurs expériences de la vie dionysiaque. Un vent frais sur le site ! Leur première contribution concerne l’EPS, ce qu’on appelait à l’époque la gym. * Bbouludo EPS Cours d’EPS – Tu sais, cet après-midi, à l’école, on a l’EPS : l’« Education physique et sportive ». – Chouette, toi qui aime le sport ! – Non, pas chouette du tout : j’ai pas du tout envie d’y aller. – T’as pas envie de bouger ? – Bien sûr que si ! Justement. Mais cette après-midi, on va pas... Suite