Que fait la BNS ?

20 janvier 2015 | Commentaires (2) | Chroniques, Clés de lectures, Pensées phusiques

201201_04_Bonanomi_01.epsBNS QQuelques banquiers dans un bureau décident quelque chose, et bim l’euro coute moins cher, le franc suisse plus cher, plein de monde panique et c’est la catastrophe, ou alors c’est bien pratique pour réserver ses vacances pour pas cher, ou alors les deux à la fois. Ou alors je n’ai pas bien compris.

C’est quand même fou non ? Vous en pensez quoi vous ?

*

BNS RLe plus fou, c’est que tout le monde en parle, de cette histoire. Que ça fait jaser. Et que ça diffuse partout, dans les médias, dans les cafés de commerce, jusque sur PHUSIS.ch ! Vous voulez savoir ce qu’on pense du coup de Jarnac de la BNS ?

Pour sûr que notre réponse va en étonner plus d’un, dont ceux qui croient qu’on a un avis sur tout. Eh bien non, vous allez être déçus, ou rassurés, c’est selon : PHUSIS n’a ni la science infuse ni un avis tranché sur tout.

Si on a toujours quelque chose à dire, ce n’est – à bien nous suivre – que rarement sur des sujets précis, dont on fait notre objet, et qu’on traite et décortique avec une méthode donnée. Non, si on a toujours quelque chose à dire, c’est simplement que n’importe quel sujet, n’importe quel phénomènes ou événement, d’actualité ou pas, peut être pensé, peut être placé dans une perspective phusique : permet d’ouvrir des écarts, de mettre notre vision du monde et notre raison en chantier, et ainsi de ressourcer notre pensée, et par là, peut-être – allez savoir – contribuer à réparer le tissus du monde humain en train de se déchirer.

Evidemment, on pourrait comme tout le monde donner notre avis sur la récente décision de la BNS, mettre à notre tour notre grain de sel dans l’affaire, mais ce serait là complètement déplacé, non conforme à notre travail et à notre ligne de conduite. Parce que, pour dire la vérité, on n’y connaît tout simplement rien en matière de finances, de banking et autres enjeux économiques. Donc, autant se taire sur le sujet.

Tout ce qu’on sait, nous, c’est que les décisions de la BNS – qui ne sont d’ailleurs certainement pas prises par quelques banquiers dans un bureau, et qui ont objectivement fait leur preuve par le passé, sans avoir toujours été de toute honnêteté, il est vrai – n’ont pas la moindre incidence sur la phusis. Sur notre porte-monnaie, les débats médiatiques, les bavardages dans les bistrots, le nombre de compatriote allant faire leurs achats à l’étranger, le tourisme, les emplois, oui, mais sur la phusis, non. La nature, elle, elle s’en fiche complètement !

Oui, la BNS peut faire ce qu’elle veut, la phusis, ça ne lui change rien. Mais alors rien du tout. Et il en est quasi de même pour PHUSIS.ch : les stratégies économiques, la valeur du franc suisse, le pouvoir d’achat et tout le bazar, ça ne nous change rien. Evidemment, on n’est pas à l’abri, on est comme tout le monde tributaires de l’argent, menacé par la faillite financière, mais avec cette chance, cet avantage, ce moyen inestimable d’avoir l’esprit suffisamment libre pour ne pas devoir considérer l’argent comme une valeur ni même une question.

La santé, le jeu, la joie, la légèreté, la bonne humeur, la prospérité, oui, ça, ce sont nos valeurs, tout comme la connaissance et la maîtrise de soi, l’équilibre, le partage, la quête d’excellence, la danse, le rire et tout ce qui fait jubiler la vie : OUI ! Mais l’argent, ce que ça coûte, si ça vaut le coût, si on va faire une affaire, les taux de change, les taux plancher, les décisions de la BNS, ça, NON. Ce n’est pas notre affaire.

Chacun son boulot. Nous, notre tâche – on ne le répétera jamais assez – est de ressourcer la pensée et si possible contribuer à rapiécer le tissus du monde. Et pour ce faire, l’expérience nous montre qu’on a tout intérêt à ne pas trop s’occuper des questions financières.

*

Tous les mardis, PHUSIS donne une perspective phusique à une actualité, un événement, un extrait de texte, une pensée, une sensation, un problème ou n’importe quel phénomène jubilatoire ou inquiétant de notre monde formidable. Le matin, à 6h30, un phusicien poste un bref article, sous forme de question à méditer. Puis, à midi, PHUSIS propose une réponse et mise en perspective.

2 réponses à “Que fait la BNS ?”

What's this?

You are currently reading Que fait la BNS ? at Michel Herren.

meta